anti-gaspi-sticker-mangercestbienjetercacraint

Cette semaine, des astuces anti-gaspi !

Marre de gaspiller, jeter, racheter, pour re-jeter ?!

Et oui, la société de consommation nous pousse au consumérisme, à la sur-sur-consommation et cette boucle infernale que nous connaissons depuis toujours est dure à quitter… Très dure !

Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : c’est faisable !

Et en plus cela va faire du bien : à votre conscience, à votre porte-monnaie et de façon moins individualiste, à la planète !

Alors, on s’y met ?

L’Alimentation

On ne va pas troquer de l’alimentation me direz vous ! Quel(s) intérêt(s) ?!Visuel-campagne-anti-gaspillage-alimentaire

Ben si ! Et là je sais que j’en surprends plusieurs.

CommunEat

Avec CommunEat par exemple, on troque d’abord son savoir faire. On devient Cuisinier ou Gourmet et là deux solutions : on cuisine chez soi tranquillement, comme habituellement, sauf que là, au lieu de garder ses restes jusqu’à 7 jours pour rien dans son frigo et de les oublier au point de les jeter inutilement, bêtement…de gaspiller donc ! on met notre plat sur CommunEat ! On le propose à la communauté. Par exemple, je cuisine une butternut farcie pour 2 chez moi, mais je sais qu’il va me rester au moins 6 parts, j’en propose 6 parts sur le site. Les Gourmets me demande alors mon plat et passe les prendre chez moi (ou je les livre, là c’est à l’entente entre Cuisinier et Gourmet). Cela coûte généralement 7€ par part, ça rapporte un peu d’argent au Cuisinier et ça dépanne le Gourmet (qui n’a pas forcément le temps de cuisiner, ne sait pas cuisiner, connait un Cuisinier qui cuisine si bien qu’il aime bien lui commander un plat typique particulier, etc.) Bref, vous voyez les avantages !

https://www.comuneat.fr/

Partage Ton Frigo

Vous pouvez aussi partager votre frigo ! Vous mettez en ligne les articles que vous souhaitez donner, vous en prenez une photo (en indiquant la DLC), un utilisateur du site indique que ça l’intéresse et il passe les prendre/vous passez lui amener. Cela peut être un voisin de votre immeuble, de votre rue, etc. En général, cela reste proche, vous imaginez bien. De la même façon, vous pouvez prendre des articles qui vous intéressez à tout moment. C’est entièrement gratuit, basé sur l’échange social, le collaboratif et la confiance. Cela peut être des articles que vous avez acheté par erreur, des yaourts que vous n’aimez pas tellement, une volonté de vider le frigo avant de partir en vacances et de ne pas jeter, etc. On en revient à notre solution anti-gaspi ! ^^

http://www.partagetonfrigo.fr/

DiscoSoupe

Il existe aussi des DiscoSoupe. Vous en avez peut-être entendu parlé, il y a eu une promotion faite à la TV et sur les réseaux sociaux. L’idée c’est : zéro déchet, on peut faire un repas complet avec des restes.

Voici ce qu’en disent les créateurs du mouvement et du site web :

« Les Disco Soupes (ou Disco Salades, Disco Smoothies etc.) sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de fruits et légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festive. Les soupes, salades, jus de fruits ou smoothies ainsi confectionnés sont ensuite redistribués à tous gratuitement ou à prix libre.

Les Disco Soupes permettent l’éducation à une cuisine saine et goûtue, la (re)découverte du plaisir de cuisiner ensemble, la création de zones de convivialité non-marchandes éphémères dans l’espace public, et, bien sûr, la sensibilisation du plus grand nombre au gaspillage alimentaire.

Dans une logique open source, chacun est libre d’organiser lui-même sa propre Disco Soupe à la condition que celle-ci respecte nos Discommandements. »

Tout sur : http://discosoupe.org/ et http://discosoupe.org/lemouvement/

Les Livres

bibliotheque

Tout d’abord, il existe des méthodes collectives et sociales de rassemblements pour éviter d’avoir à toujours acheter. Par exemple, on n’est pas obligé d’aller sur les plateformes qu’on connait tous pour avoir le dernier livre paru aux éditions Gallimard ! Non, je vous assure ! Il existe des sites de troc en ligne qui fonctionne très bien ainsi que des lieux de rassemblements pour faire ces trocs en direct. Sinon, si vous tenez à payer votre livre, vous pouvez l’acheter sur les marché ou en librairie d’occasion. Vous offrirez au moins une seconde vie à ce bel objet que vous chérirez tout autant que si vous l’aviez pris neuf, peut-être même plus, et vous ferez un geste pour la planète puisque vous éviterez qu’il finisse en déchet. Vous ferez aussi un geste pour votre libraire en maintenant son emploi, menacé depuis l’émergence des géants que nous connaissons tous… De plus, la production de nouveaux livres engendre de nombreuses déforestation à travers le monde. Les maisons d’édition ont rendu l’objet-livre non plus objet d’art mais objet commercial et de rentabilité comme un autre, certains ne véhiculent même plus de savoir, et elles s’affairent à sa production d’une façon totalement démente et effrénée à la Charlie Chaplin dans Les Temps Modernes…

Alors sortons de ce cercle vicieux et entrons dans un cercle vertueux de consommation raisonnée et réfléchie.

Pour les livres, vous avez ce genre de plateforme :

BiblioTroc

Plateforme de troc de livres en ligne. Chaque livre que vous ajoutez à « mon stock » vous apporte des points une fois commandés par quelqu’un qui vous permettent par la suite de commande vous-même d’autres livres disponibles en ligne.

http://www.bibliotroc.fr/index.html

Mais il en existe de nombreuses autres, n’hésitez pas à chercher !

Entre autres librairies qui proposent des livres d’occasion : Gilbert Joseph

http://www.gibertjoseph.com/

Réemploie et revalorisation De nos objets, électroménagers et des déchets

Vous avez déjà dû entendre : « Vite, réduisons nos déchets ! La planète déborde ! »anti-gaspi

La Ressourcerie

Et une des solutions pour éviter que vos objets, habits, etc. finissent dans une décharge, incinérés, c’est de les amener dans des Ressourceries. Dans toutes les villes, cette asso est présente et s’emploie à collecter, valoriser puis revendre tous nos appareils défectueux, qui paraissent en fin de vie, tout en sensibilisant le grand public.

Voici comment La Glanerie, la Ressourcerie de Toulouse, se présente : « La Glanerie […] propose aux usagers de réemployer leurs déchets. Les déchets ainsi collectés sont ensuite valorisés au sein d’ateliers de la Glanerie avant d’être proposés à la vente […] Parallèlement à cette activité de réemploi – réutilisation des déchets, la Glanerie intervient auprès du grand public, en milieu scolaire… pour sensibiliser à la réduction des déchets, à leur réutilisation et à une consommation plus responsable. »

Voici les sites : www.ressourcerie.fr/ (national) et http://www.la-glanerie.org (pour les Toulousains)

Envie

Vous trouverez aussi de l’électroménager rénové et revalorisé sur Envie, une société qui crée de l’emploie et protège ainsi la planète. Leur slogan est d’ailleurs : « Une autre vision pour l’emploi et l’environnement », un bon compromis environnemental et social ! Et une bonne manière de consommer.

http://www.envie.org/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s